La Fortuna

La Fortuna fut notre deuxième destination au Costa Rica. Cette ville est connue pour être le point de départ pour les randonnées vers le volcan Arenal, qui fut célèbre pour être entré en éruption régulièrement entre 2000 et 2008. Depuis le volcan est cepandant entré dans une phase de repos.

La fortuna et son volcan

C’est donc après 4 heures de bus depuis Alajuela que nous attenions la Fortuna. Nous logeons chez une famille fort sympathique qui a bien évidemment de suite adoré Caliste. D’ailleurs il est bon de noter que les Costaricains adorent les enfants et Caliste fait sensation partout où il passe. La petite famille est composé de la maman du papa et de 2 petites filles de 4 et 7 ans.

Le premier jour nous partons à pied pour la cascade « Rio Celeste ». Rien de bien folichon, d’ailleurs en demandant notre chemin aux locaux on apprends qu’il d’agit plus d’une « cascadita » (comprenez petite cascade) que d’une vrai cascada. Nous avons donc emprunté la route jusque la cascade qui est assez intéressante et offre des vues sur le volcan, quelques cours d’eau et de vrais fermes ticos. Par contre à la vue du prix pour observé cette « cascadita » une fois à l’entrée nour avons rebroussé chemin et avons préféré déjeuner dans une restaurant bar typique ticos à quelques centaines de mètres avant le parking. Il était temps car mini baroudeur était affamé. L’après midi, maman s »est occtroyé une pause détente dans les sources chaudes réputées autour de la Fortuna. Elle a choisit « ecothermal », recommandé par notre famille. Maman a beaucoup aprécié même si elle regrête la présence d’un trop grand nombre de touristes américains (et oui il faut s’y faire, beaucoup de gringos au Costa Rica).

Sur la route de la cascade

En chemin nous nous arrêtons dans un restaurant 100% ticos, on y découvre un cacaotier

Le lendemain nous voulions aller au parc du volcan Arenal. Cepandant plus aucune voiture de location ne sont disponibles et le prix des taxis pour faire les quelques 7 km, nous séparant du parc sont juste exorbitant (tout les taxis appliqueront le même tarif). Comme il y fait apparement froid et que mini baroudeur est encore en période de convalescence depuis son erupion de boutons dans l’avion, la maman chez qui nous logions se propose de garder mini baroudeur pour l’après midi. Ainsi nous pouvons louer des scooters et aller au parc tranquillement. Nous avions total confiance tant le feeling était bien passé et au vue des petites filles adorable qu’elle avait déjà élevé.

Petite randonnée autour du volcan Arenal

Nous profitons donc de cette occasion pour filer au parc du volcan. Nous nous arretons à l’observatoire duquel une randonnée d’environ 2 heures est possible (boucle). De cette randonnée il est possible d’observer de plus près le vocan…enfin si vous êtes chanceux car le ciel est souvent nuageux dans cette zone. D’ailleurs nous avons souvent eu la pluie depuis que nous sommes arrivés à la Fortuna. La randonnée faite, nous rentrons chez nous vers 18 h où nous retrouvons mini baroudeur totalement intégré dans sa nouvelle famille, d’ailleurs il en a même profiter pour visiter la grand mère.

Le lendemain il pleut et nous restons donc à la maison. A tel point que nous poussons même le vice de commander des pizzas à domicile. Ce ne fut pas une mince affaire car il n’y a pas de numéros aux adresses au Costa Rica (non non….donc il vont dire à 100 m au Nord de tel ou tel chose par exemple, ce qui fait qu’on a souvent galéré pour trouver nos hotels ici ). Ce n’est que le surlendemain que nous reprenons la route direction Monteverde. Pour celà il y a un moyen très efficace et économique le bus-boat-bus pour 25 USD par personne.

Sur la route de Monteverde

2 Replies to “La Fortuna”

  1. Coucou les petits loups . C’est marraine. J’ai enfin eu l’adresse du blog. On va pouvoir enfin suivre vos péripéties. Gros bisous à tous les trois

  2. Coucou oh oui surtout gardez le bien à jour c’est tellement beau
    bisous papy mamy

Laisser un commentaire