La zona cafetera (Manizales, Salento, Filandia)

Manizales

Après avoir passé une semaine entre Medellin et Guatapé, nous arrivons, après 5 heures d’une route difficile en bus à travers la montagne, dans la ville de Manizales, porte d’entrée du parc national Los Nevados. La ville en elle même, il faut le dire, n’a pas beaucoup d’intêret, à part peut être sa cathedrale. Nous nous y sommes arrêté car il fallait encore 2 bonnes heures de route de montagne pour rejoindre salento, ce qui commence à faire long pour un excité comme mini baroudeur. Toutefois, nous en avons profité pour découvrir le parc tout proche de Manizales et d’approcher une population fort sympathique. Manizales est une ville en forte croissance avec de nombreuses universités mais qui est toute proche de la nature.

La cathédrale de Manizales

Le premier jour ne fut cepandant pas une sinécure. Nous avons simplement visité un peu la ville mais comme il pleuvait nous n’avons pas pu faire grand chose. C’est aussi le jour où mini baroudeur, qui veut absolument marcher seul mais expérimente encore la marche rapide, décide de tomber sur le nez. Un peu de pleurs, du sang, mais rien de cassé après diagnostique du médecin. Le soir, nous croisons des jeunes qui nous indiquerons un coin sympa avec pleins de jeux pour enfants pour que mini baroudeur puisse se divertir et se remettre de ses émotions. Il en profitera bien, avant que nous rentrions manger des pâtes…et oui pas grand chose à manger à Manizales, a part les spécialités traditionelles colombiennes : truite frie, arepas, bandeja paisa.

Le deuxième jour, le temps est bien plus clément et nous en profitons pour aller au « Reciento Del Pensiamento », petit parc éducatif sur les plantes et d’où, après une randonnée d’une heure environ, nous pouvons observer de nombreux colibri puis des papillons. Nous en apprenons également beaucoup sur la faune locale. Ensuite il est possible de se détendre dans le parc où nous laisserons mini baroudeur vaquer en toute sécurité.

En route pour la randonnée

Détente au parc

 

Nous avons donc finalement bien apprécié notre séjour à Manizales et avons pu discuter avec des gens très sympa ici.

 

Salento

Le village de Salento est pour sûr l’un des gros coups de coeur de notre voyage en Amérique du sud et le restera probablement. Salento est un petit village de quelques 7000 habitants. Le village, au premier abord, ressemble à d’autre village colombien mais on s’y sent tellement bien. Le centre du village compte quelques ruelles gorgées de petite tiendas où l’on peut trouver habits, accessoires de construction artisanales, café et restaurants. L’un des espaces en entrée de la ville à été aménagé en parking à food truck pour les lassés de la bouffe locale. On peut y manger asiatique ou de délicieux shawarma. D’ailleurs la gérante vous dira que ce sont les meilleurs shawarmas de la région (en même temps ce sont les seuls). Et puis il y a les délicieuses margaritas….

Les rues de Salento

Il y a de nombreuses activités possible autour de ce petit village perché à 1900 m d’altitude. Les rues du villages elle même sont bien en pente à la façon San Fransico et il sufit d’aller au mirador du village pour avoir une vue imprenable sur la vallée.

Les food trucks de Salento

Le premier jour nous avons décidé de randonner jusque la finca cafetera. Il y est possible de faire un tour d’une heure trente environ afin de connaître tout les secret du café. Rapellons en effet que la Colombie est le troisième exportateur de café du monde après le Brésil et le Vietnam. En Colombie, on ne rigole pas avec le café et on vous dira souvent que le café colombien est le meilleur, bien évidemment. Il faut reconnaître qu’il est très bon.  Nous y avons donc appris énormement de choses, sur la récolte, les traitements, etc…

Sur la route de la cafetera

Pendant la cueillette

La machine qui extrait la partie intéressante des fêves

Détente après cette dure récolte

Nous avons ensuite continué notre randonnée jusque le chemin de la cascade qui offre des vues splendides.

*

 

Sur la route de la cascade

 

Le deuxième jour, nous sommes allés à Filandia, nous en reparlerons plus bas. Le troisième jour nous avons fait la randonnée dans la vallée de Cocora. Pour y accéder, il faut prendre une jeep au village puis compter environ 20 mn de route, entassé comme des sardines, pour arriver à l’entrée du parc. L’ensemble de la rando dure environ 5 heures. Si vous décidez de finir par les palmiers géants (comme nous) attendez vous à une première partie avec une pente assez raide….on arrive presque à 2900 m d’altitude. Le parc vaut vraiment le coup et les palmiers géants, quelle récompense ! On se croit régulièrement dans Jurassic Parc durant cette randonnée.

La vallée de Cocora et ses palmiers géants

 

Filandia

Filandia est un petit village à une heure de Salento que nous avons apprécié pour son ambiance paisible. Peu de touristes ici, surtout des locaux et beaucoup de petits commerces sur les rues partant de la place centrale. L’architecture ressemble beaucoup à celle de Salento.

 

La zona cafetera fut sans doute l’un des gros coup de coeur de notre voyage en Amérique Latine. En effet, on s’y sent tout de suite bien. Les gens y sont adorables, les paysages magnifiques et il y plane une certaine douceur de vivre.

 

 

 

Laisser un commentaire