El Calafate

Arrivés à l’aéroport international de El Calafate, notre chauffeur nous y attend pour nous déposer à notre auberge de jeunesse (Folk Hostel). Sur la route, nous retrouvons à nouveau cette sensation de bout du monde. La route est désertique ou presque, avec cette steppe patagonienne à perte de vue, une vue magnifique sur le Lago Argentino également et les quelques sommets andins qui l’entourent ça et là. Nous apercevons au loin le Chili voisin, les Torres del Paine ! Il fait beau, et par ce temps le lac est d’un bleu inoubliable. Notre chauffeur s’improvise guide touristique et nous raconte d’ailleurs que c’est un lac naturel, d’origine glaciaire et qu’elle tire sa couleur bleue des sédiments provenant de la montagne. Après cette belle balade en navette, nous arrivons à notre hôtel, planté là presque au milieu de nulle part et avec une vue imprenable sur le lac d’un côté et sur le mont Calafate de l’autre.

Après avoir découvert notre chambre et l’espace de vie commun, nous partons déjeuner dans le centre ville non loin dans un restaurant typique patagonien. LA viande est délicieuse, tout comme le ragoût de mouton servi. Une balade dans la ville s’impose ensuite afin de laisser à Loulou le soin de faire tranquillement sa sieste sur papa. Nous en profitons alors pour aller au bureau du Parc National du glacier Perito Merino et y dégoter quelques informations utiles. Nous apprenons ainsi qu’il est possible de visiter le glacier sans passer par les tours organisés en prenant un collectivo depuis la gare routière située à deux pas de notre hôtel. Bim ! C’est quand même 500 pesos d’économisés ; absolument pas négligeable ! Y’a plus qu’à aller acheter nos billets au terminal de bus et réserver notre place pour le lendemain. Sur la route, nous repérons un terrain de jeux pour enfants non loin de notre hôtel et du supermarché, et qui deviendra l’endroit préféré de Mini Voyageur. Parfait ! Lorsque maman fait les courses, Loulou peut jouer avec papa et des copains. L’auberge disposant d’une grande et belle cuisine, nous avons en effet décider de nous en servir suffisamment !

Le lendemain, nous voilà réveillés au petit matin nous préparant  à la journée extraordinaire qui nous attend. Notre chauffeur arrive finalement en avance nous chercher à l’hôtel ; pas le temps d’un petit-déjeuner complet. Hop, on prend le pic-nic et on se met en route. Direction le Parc National du glacier ; nous avons opté pour l’option basique avec la balade et vue du glacier depuis les passerelles et c’était nickel. Magique et impressionnant de voir pour la première fois un glacier et de surcroit d’aussi près. Qui plus est le Périto Moreno lui-même, avec toutes ces teintes de bleu. Ce charme indescriptible, et surtout le must c’est qu’il est en permanence en mouvement. Unique !

Nous l’entendons donc craqueler, grincer, se tordre par moment ; et voir des bouts de glace se détacher et tomber dans le lac, puis ce bruit assourdissant lorsque ça craque. Une merveille, un rêve que j’ai, que nous avons bien fait de réaliser. Ce sera un des must de notre voyage… Les différentes balades sur les passerelles sont en plus très faciles à réaliser avec un bébé. Le pic-nic sur les bancs avec vue sur le glacier était également formidable. Nous repartirons en début d’après-midi à El Calafate. Excellente journée ! En ville, nous optons pour une routine classique : Papa et Loulou aux jeux, et maman aux courses. Retour ensuite à l’hôtel pour un bain chaud bien mérité avant de s’affairer à la préparation du dîner et au rituel du coucher. JUST A PERFECT DAY !

Ce matin, J3 de notre séjour à El Calafate, il fait un peu gris dehors ; alors nous décidons de rester en ville et récupérer émotionnellement de notre journée d’hier. Petit-déjeuner tardif, balade en ville, déjeuner sur le pouce dans un parc, balade le long du lac, jeux, apéro, bain, jeux, etc…. Pura Vida.

Le lendemain, le temps est à nouveau au beau fixe. Nous entreprenons une balade vers le mont dit Calafate pour voir un petit canyon, déjeuner en ville, dessert en terrasse pour profiter du soleil et découvrir également les plats de notre bar préféré à El Calafate. Les burgers Vegan étaient excellents !

Pour notre cinquième et dernier jour ici, nous sommes tristes de partir, et la motivation s’en ressent. Dernier déjeuner en ville chez Pépa (qu’on recommande vivement) ; excellentes crêpes maison, puis direction l’aéroport pour rejoindre notre prochaine ville étape Bariloche.

Laisser un commentaire