Bariloche

Bariloche était pour nous plutôt une ville étape qu’une destination touristique. Il y’ a un aéroport, des agences de location de voitures, des gens, des restos et des bars. Néanmoins, nous y avons passé deux soirées agréables ; la première en revenant de El Calafate et de notre trop plein d’émotions, nous avons d’ailleurs dormi dans un très bel hôtel trois étoiles grâce à une réduction Genius sur Booking. Notre chauffeur de remises nous a conseillé le bar/brasserie Manuch pendant le Happy Hour. Effectivement, c’est une brasserie sympathique faisant sa propre bière, des planches à partager ainsi que des burgers et pizzas. Cependant, en fin de semaine, il vaut mieux arriver tôt pour éviter la queue.

Le soir, retour chez Manuch ! Bières et pizzas pour les parents, soupe pour Mini Voyageur ; on ne change pas une équipe qui gagne.

Coucher tôt pour se lever tôt le lendemain matin. Le taxi nous attend à 06h45, direction la gare routière. Nous avons un bus à 7h30 pour traverser la frontière avec le Chili et rejoindre la ville portuaire de Puerto Montt.

Le passage de frontières a d’ailleurs été une expérience hors du commun tant dans l’organisation que pour le côté pratique-formalités. Nous aurons probablement l’occasion d’en parler dans un autre article !

Pour notre deuxième nuit, l’histoire était légèrement différente. C’était le jour du Vendredi Saint (jour férié) et du week-end de Pâques, et donc de la fête du chocolat à Bariloche. Beaucoup de monde et d’animations au rendez-vous en ville, Feria animée, marché. La journée est, du coup, passée très vite. Nous avons dormi dans une auberge de jeunesse pas trop mais sans plus, avec en revanche une vue imprenable sur le lac de Nahuel Napui depuis notre chambre qui en valait vraiment la peine.

Laisser un commentaire